Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Non classé

La soupe sans la grimace !

Un bon bol de soupe le soir (et/ou le midi !) pour affronter l’hiver qui est là, rien de meilleur pour la ligne, le budget et les papilles !

Riches en fibres et minéraux, facile à préparer et bon marché, la soupe trône sur les tables cet hiver.

Hydratante et bonne pour la ligne

Un bol équivaut à un grand verre d’eau (plus d’1/4 litre). Elle participe donc à une bonne hydratation quotidienne !

La soupe est un « coupe-faim » naturel : en début de repas, elle rassasie. Elle propose des légumes variés : un bol fournit jusqu’à 20% de l’apport quotidien conseillé de fibres.

La soupe, un plat préparé rapidement

Mitonner une soupe n’est pas long avec les bons ustensiles : une Cocotte-Minute, qui divise le temps de cuisson par trois, et un mixeur.

L’astuce : en prévoir une grosse quantité et congeler une partie, en portions. À défaut, elle se conserve 48 heures au réfrigérateur. Sortez-la à mesure des besoins car plus elle est réchauffée, plus elle perd de vitamines.

Enfin, si vous êtes pressé, n’oubliez pas les légumes surgelés tout prêts.

Dans le commerce, trois points à vérifier

Les soupes en brique UHT pasteurisées peuvent permettre de dépanner. Les recettes déshydratées ont le plus faible apport en légumes et la plus longue liste d’additifs.

Soyez vigilant sur:

La proportion de légumes : Elle doit au moins atteindre les 50%, certaines soupes en présentent 70%.

La teneur en sel faible (1,5 g max) : Elle reste souvent trop élevée.

Les matières grasses : Pas plus de 8 à 10 g de lipides par bol, en évitant l’huile de palme, riche en graisses saturées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 5 =